Cacher la sidebar

Au-delà des racines



Depuis quelques années, je donne une seconde vie à ces bois oubliés et voués, pour la plupart, à pourrir sur place ou à être brûlés.
Cette passion a des racines bien profondes et m'a vraisemblablement été transmise par mes ancêtres : un grand-père maternel sabotier, un grand-père paternel exploitant forestier et un père menuisier-ébéniste.
C'est donc dans l'odeur du bois, dans les copeaux qui enrubannaient mes jeux que j'ai grandi en regardant mon père manier le ciseau et en osant parfois m'en servir.

Une longue période s'est écoulée avant de retrouver l'attrait des outils.

Balade après balade, au détour des chemins, j'ai porté un autre regard sur la nature et y ai vu toutes ces formes, plutôt difformes.
Point n'est besoin de se moquer des vieilles branches ou d'avoir une dent contre les racines puisqu'elles réservent des surprises.
Le premier coup d'oeil ne suffit pas parfois à déceler ce qui se cache en-dessous de l'écorce. C'est souvent en enlevant la première " peau " que se profilent humanoïdes, animaux ou êtres irréels.
Des heures au contact chaleureux de la noble matière, beaucoup de patience pour l'apprivoiser, lui donner cet aspect doux appelant la caresse.

Enfin l'inattendu espéré se révèle.
Naturel et pur.
Sans ajout ni artifice.

Ainsi ces bois délaissés vivent maintenant à travers leur nouvelle apparence sous nos yeux.


MD

propulsé par iGalerie